dimanche 1 mai 2016

La synesthésie est-elle courante ?

La synesthésie est-elle courante ?

Print Friendly
(Source : David Jay Brown, Santa Cruz, trad. jsf – Page facebook et twitter de l’auteur)
Certaines personnes peuvent goûter des sons et entendre des couleurs, mais est-ce que ce brouillage inter-sensoriel est fréquent ?
Image : Frank Alan Bella, www.bellastudios.com
La synesthésie est un trouble neurologique qui semble supprimer les frontières entre les sens car la stimulation d’une modalité sensorielle peut alors induire des sensations dans une autre.
Bien qu’on pense souvent que la synesthésie se résume à « voir la musique » ou « goûter des arc-en-ciels », les personnes synesthètes disent que c’est souvent plus complexe.
Les notes de musique peuvent faire surgir une saveur particulière.
Un do dièse peut avoir un goût de menthe, et un fa mineur peut être sucré, donc — pour ceux d’entre nous qui ne peuvent pas faire l’expérience de la synesthésie — nous ne pouvons qu’imaginer à quel point un concert est riche en saveurs.
Le touché peut aussi provoquer la perception de couleurs et de formes, et certaines personnes synesthètes disent que l’acupression, l’acupuncture et le massage peuvent induire une expérience visuelle correspondante.
Résultat de recherche d'images pour "synesthésie"Il y a différentes sortes de synesthésie, et dans le cas le plus courant, les personnes disent voir des lettres et chiffres noirs en couleurs.
Par exemple, le chiffre « 3″ peut sembler rouge, et la lettre « p » peut paraître bleue, même si l’encre est noire.
La forme du symbole affecte la perception d’une personne synesthète, lui donnant une couleur particulière.
Bien que les couleurs de chaque lettre ou nombre ne sont pas toujours les mêmes selon les individus, elles ne change pas pour une même personne.
Comment pouvons-nous savoir si ces gens disent vrai ?
Des psychologues ont créé des motifs de symboles imprimés en noir, qui entremêlent deux lettres et deux nombres spécifiques de la même taille.
Résultat de recherche d'images pour "synesthésie"Les symboles utilisés pour ces présentations sont ceux que le sujet dit voir en couleurs.
Des images cachées sont encodées dans cet ensemble de symboles, de sorte qu’elles ne sont visibles que pour quelqu’un qui voit les symboles en couleurs — un peu comme dans les tests qu’on utilise pour déterminer le daltonisme rouge-vert.
Une personne ordinaire aurait beaucoup de mal à trouver les images cachées parmi les lettres noires, tandis que des individus qui sont synesthètes distinguent immédiatement ces images.
Bien que la synesthésie est depuis longtemps considérée comme un trouble rare, de nouvelles recherches révèlent que c’est plus fréquent qu’on le pensait.
Environ 4% de la population est naturellement synesthète en permanence, et de nombreuses personnes font l’expérience de la synesthésie en prenant des drogues psychédéliques.
Selon la page internet du M.I.T. sur la synesthésie — qui fournit un grand nombre d’informations sur le sujet — les artistes et personnes créatives synesthètes peuvent utiliser leurs capacités pour « en faire leur métier et apporter une importante contribution au monde ».
Plusieurs études montrent que les personnes synesthètes sont souvent des personnes qui ont des activités créatives.
Résultat de recherche d'images pour "LSD"Bien que cette maladie survienne le plus souvent de façon naturelle, de nombreuses personnes peuvent en faire expérience sous l’influence de drogues psychédéliques, comme le LSD ou la psilocybine.
Les programmes informatiques de visualisation qui projettent des formes qui se transforment, varient, et réagissent au son de la musique, miment l’effet de la synesthésie produite par des drogues.
La synesthésie peut non seulement contribuer à promouvoir la création artistique, elle peut aussi permettre de nouvelles formes d’expression artistique.
L’ayahuasca, le breuvage hallucinogène de la jungle, produit souvent de telles expériences.
Dans une interview de Terence McKenna, il dit que l’ayahuasca :
“…lorsque ingéré… permet de voir le son, de sorte que quelqu’un peut utiliser la voix pour produire non pas des compositions musicales, mais des compositions picturales et visuelles.”
McKenna dit que c’est ce que faisaient des chamanes de l’Amazonie :
“Les sons qu’ils chantent ont l’air de suivre un ordre prédéfini. Ce ne sont pas des compositions musicales comme on pourrait le penser. C’est un art pictural composé de signaux auditifs.”
Pour en savoir plus sur la synesthésie, voir The Man Who Tasted Shapes de Richard Cytowic, ou allez sur la page du MIT.
Note : Comme l’explique l’article, la synesthésie révèle que les informations constituant la réalité – formes, couleurs, sons, symboles – sont toutes unies par la nature vibratoire et énergétique du monde. Il ne s’agit donc pas d’une « maladie », mais d’une faculté naturelle aujourd’hui perdue, de percevoir des résonances subtiles entre les fréquences. Voir également le site : Sensequence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire