vendredi 19 août 2016

Extraits : Drunvalo: L'Ancien secret de la Fleur de vie

Les océans moribonds




Dans le numéro du 1er août 1988, le magazine Time concentre son attention sur les océans et ce qui s'y passe au juste. 

Jacques Cousteau avait écrit à ce sujet aux environs de 1978. 
Il était une personne très respectée, mais après avoir publié son livre, il perdit toute crédibilité dans les cercles scientifiques pour avoir fait des déclarations que personne ne voulait croire. 

Toutes s'appuyaient pourtant sur de la science pure, mais les gens refusaient d'accepter la vérité. Plus précisément, il avait dit que la mer Méditerranée deviendrait une mer morte vers la fin des années 90 et que l'océan Atlantique mourrait également. 
Les gens pensèrent : « Ce gars-là a pété les plombs. Ce genre de chose ne se produira jamais. »


Eh bien, c'est ce qui se passe aujourd'hui. La Méditerranée est maintenant morte à 95 %. Ce n'est pas 100 %, par conséquent les prédictions de Cousteau n'étaient pas tout à fait exactes. 
Résultat de recherche d'images pour "La mer Méditerranée, autre étendue du 7em continent plastique, comme l'Atlantique et le Pacifique, une poubelle à vider."Néanmoins, cette mer va mourir si les gens continuent à vivre de la même manière. 

La mer Méditerranée, autre étendue du 7em continent plastique, comme l'Atlantique et le Pacifique, une poubelle à vider.


Et l'océan Atlantique n'est pas loin derrière. Cela ne se produira peut- être pas en l'an 2000, mais cela arrivera très tôt après cette date. 
A moins d'un changement draconien, l'océan mourra - plus de poissons, plus de dauphins, plus de vie dans l'Atlantique.


Nous ne pouvons pas vivre sans les océans. C'est là le commencement de la chaîne alimentaire. 
Si le plancton meurt, nous mourrons aussi. Quand nous ne prenons pas la chose au sérieux, c'est comme si nous disions : « Oh, vous savez, je n'ai pas vraiment besoin de mon cœur ! » Le plancton est une composante majeure de l'écosystème de la Terre et il disparaît rapidement.
 Ce n'est plus un sujet à débattre.
 C'est un fait scientifique. 
La seule question discutable est celle-ci : quand cela arrivera- t-il ?
 C'est quelque chose qui se passe vraiment.
Personne ne croyait que cela arriverait, parce que les gens ne pouvaient pas accepter cette vérité. 


                              -----------------------------------------



Résultat de recherche d'images pour "bombes atomiques près de Moorea"En 1995 et 1996, le gouvernement secret a fait exploser six bombes atomiques près de Moorea, une île de la Polynésie française à l'ouest de Tahiti.

 La France, de concert avec d'autres pays, consentit donc à faire exploser ces bombes sur un point sacré du corps de notre mère la Terre.
 Si quelqu'un avait fait ça à votre mère, vous auriez qualifié cet acte barbare d'horrible viol. Il s'agissait de bombes à neutrons qui ne détruisent pas les structures, mais « simplement » toute vie dans la région.

Si la Terre était une femme, la région dans laquelle notre élite et ses cohortes ont délibérément placé les bombes correspondrait à son périnée.

Résultat de recherche d'images pour "pyramide de Chéops, en Egypte." Depuis cet endroit précis passe un tube énergétique bien droit qui remonte à travers le corps de la Terre jusqu'à son chakra couronne, qui correspond à la région du plateau de Gizeh et de la grande pyramide de Chéops, en Egypte.

 Cet endroit retint d'ailleurs l'attention des membres du gouvernement secret, puisque la grande pyramide était fermée et que personne ne pouvait s'en approcher pendant toute la durée des opérations, afin de pouvoir évaluer les effets des explosions sur la conscience planétaire. 

Ils essayaient de détruire le champ d'énergie très spécifique qui entoure maintenant la Terre. 

Vous pourriez parler ici d'une des banques de mémoire principales de la Terre.
 Vous et moi appelons cela la conscience christique. 
Il (le gouvernement secret, c'est-à-dire vous et moi) avait peur de cette nouvelle conscience mais je crois que ce problème est complètement résolu .

Source : Drunvalo: L'Ancien secret de la Fleur de vie


                                   ----------------------------


Résultat de recherche d'images pour "immunisé du sida"Chose plus positive, les docteurs à l'UCLA (l'Université de Californie à Los Angeles) ont commencé il y a cinq ans à examiner un jeune garçon né avec le sida.

 On l'avait déjà examiné à sa naissance, à six mois et à un an. Il avait toujours le sida.
 Il ne fut réexaminé qu'à l'âge de cinq ans.
 Cette fois, toute trace de sida avait disparu. 
Comme s'il n'avait jamais eu ce virus. 
Personne ne comprenait comment son système s'était immunisé ; tout ce que chacun savait, c'est que ce garçon était guéri.

 Les spécialistes vérifièrent tout ce à quoi ils pouvaient penser, y compris son ADN, et c'est là qu'ils trouvèrent un changement. 
Ce jeune garçon n'avait pas d'ADN humain !

Nous avons 64 codons dans notre ADN, mais chez l'être humain ordinaire, seulement 20 sont actifs.
 Tous les autres sont inertes ou semblent incapables de fonctionner, à part trois, qui constituent le programme de démarrage et d'arrêt.
 L'enfant avait 24 codons actifs - il avait trouvé moyen de muter, ce qui l'immunisait contre le sida.

 En fait, après examen, les spécialistes découvrirent qu'il s'était immunisé contre tout et calculèrent que son système immunitaire était 3000 fois plus fort que chez un être humain ordinaire.

Ils trouvèrent ensuite un autre enfant dans la même situation qui était parvenu à se débarrasser du sida et qui avait réactivé les mêmes 24 codons, s'immunisant lui aussi non seulement contre le sida mais également contre d'autres maladies. On trouva 100, puis 1000 personnes dans ce cas. À l'UCLA, on croit maintenant que 1 % de la population mondiale a effectué ce changement ; que 55 millions d'enfants et d'adultes ne sont plus des humains, tels que définis par l'ADN.

 Tant de gens passent maintenant par cette métamorphose, que les scientifiques croient qu'une nouvelle race humaine est en train de naître et qu'elle semble immunisée contre le sida. 
En fait, il est presque impossible pour ces individus de devenir malades.

Il est également intéressant de noter ceci : en novembre 1998, on annonça une réduction du sida de 47 % l'année précédente, ce qui représentait la plus grande diminution dans toute l'histoire médicale, et ceci, toutes maladies confondues.
 Ces immunisations spontanées pourraient-elles en être la raison ?

Par ailleurs, selon Cracking the Bible Code, de Jeffrey Satinover, quand les chercheurs tapèrent le mot sida dans le programme qui servait à analyser le texte sacré, ils trouvèrent tous les mots habituellement associés et remarquèrent les suivants : dans le sang, mort, annihilation, sous la forme d'un virus, immunité, VIH, détruit, et beaucoup plus. 
Cependant, d'autres termes n'avaient pas de sens pour ces chercheurs mais peuvent être compris maintenant, à la lumière des informations précédentes.
 Ils s'agit des mots suivants : la fin de toutes les maladies.

Voilà peut-être l'événement le plus important dans le monde aujourd'hui.


  Source : Drunvalo: L'Ancien secret de la Fleur de vie





                      ---------------------------------------- 




La ville de New York a installé tout un système de canalisations qui s'enfoncent à plus de trente kilomètres en mer, déversant jour et nuit les déchets humains de millions de personnes vivant dans la métropole.

 Les planificateurs étaient persuadés que le vaste océan absorberait tout cela sans difficulté.
Afficher l'image d'origine Mais pendant soixante ans, tous ces déchets humains se sont accumulés au fond de la mer et ont fini par former d'énormes montagnes d'excréments.

 Aujourd'hui, une véritable chaîne de montagnes de cette même substance au large de New York s'avance vers la cité. 

En fait, certaines sections de cette chaîne sont déjà parvenues dans le port de New York et les autorités se sentent dépourvues devant l'ampleur du problème.

 Plus d'argent que tous les budgets de la ville pourraient leur procurer serait nécessaire pour tenter de résoudre ce problème.
 Voilà le genre de prévision de l'avenir dont nous autres humains sommes capables.
Les excréments humains s'approchant de New York représentent un des problèmes de l'océan Atlantique.

 Mais tout cela n'est pas limité à l'Atlantique ou à la Méditerranée. L'océan Pacifique est le « corps d'eau » le plus vaste sur cette planète et cela prendra probablement un peu plus de temps, mais  il aura aussi à faire face à d'immenses problèmes, spécialement dans certaines régions.

La marée rouge  est le premier signe mortel de pollution.


 Il s'agit d'une algue qui détruit tout ce qui vit sous elle - vraiment tout. 
Et l'on commence à trouver ces marées rouges partout, spécialement au large du Japon, où il y a tant de pollution. Nous avons commis beaucoup d'erreurs partout sur la Terre parce que nous n'avons pas la conscience qui nous ferait vivre en harmonie avec notre propre corps, notre mère la Terre.


                               -------------------------------------




Nous devons maintenant faire face à un autre moment dans l'histoire où notre gouvernement a décidé de jouer une fois encore avec nos vies. 

Quand le projet HAARP a commencé au printemps de 1997, nos scientifiques ne savaient pas avec certitude si notre atmosphère allait être détruite ou non.
 Ils ne savent toujours pas très bien quels seront les effets à long terme, tout comme ils ne savaient pas très bien ce qui se passerait exactement avec le projet Manhattan, à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Qu'est-ce que HAARP ?
 Vous devez savoir.
 Cet acronyme signifie High-Frequency Active Auroral Research Project (projet pour la recherche sur l'activité aurorale à haute fréquence).

 C'est une arme bien plus puissante que la bombe atomique. Les responsables du projet ont l'intention d'irradier 1,7 milliard de watts dans l'ionosphère et, en fait, de faire bouillir la partie supérieure de l'atmosphère pour créer un miroir et/ou une antenne artificielle qui servira à  transmettre d'énormes quantités d'énergie n'importe où sur la Terre. 

Cette énergie pourra être manipulée en vue de modifier globalement le temps, de diminuer ou de détruire les écosystèmes, d'empêcher les communications électroniques et de changer nos états émotifs et mentaux. 


Mentionnons enfin qu'une telle arme pourrait aussi être utilisée pour essayer de détruire le treillis de la conscience christique tout autour de la Terre.


À ce propos, lisez Angels Dont Play This HAARP, de Jeanne Manning et du Dr Nick Begich. Ils vous en diront beaucoup plus.




  Source : Drunvalo: L'Ancien secret de la Fleur de vie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire